Même si l’automne et le froid nous ont à présent bien rattrapés, nous avons quand-même pu profiter d’un bel été indien cette année. C’était l’occasion de profiter enfin du calme relatif de l’arrière-saison pour réaliser quelques photos sur la dune du Pilat.

C’est ainsi qu’il y a quelques semaines, je pars décidée en compagnie de Virginie pour une matinée de shooting. D’humeur optimiste et insouciante dans une ambiance « virée en bord de mer », nous déchantons rapidement lors de notre ascension de la dune. Déjà car le « calme relatif de l’arrière saison » escompté n’est pas au rendez-vous et que la Dune est quand même sacrément fréquenté pour un mercredi matin et ensuite car, arrivées au sommet, le vent est tellement fort que nous nous demandons sérieusement comment nous allons pouvoir réaliser le shooting.

Le vent provoque une mini tempête de sable qui mort la peau et brûle les yeux lorsqu’on s’y expose. Des conditions climatiques auxquelles on ne s’attendait clairement pas ! Je n’ose pas sortir mon appareil photo du sac de crainte de l’endommager. Du côté de Virginie ce n’est pas mieux ! Impossible d’ouvrir les yeux sans   Initialement parties pour réaliser des plans plutôt larges en mode « désert du sahara » (oui oui sur la dune du Pyla et alors ?), nous décidons de descendre un peu la dune pour nous protéger du vent. Evidemment, cela ne nous offre pas la même perspective mais dans l’ensemble nous réussissons à réaliser des photos plutôt sympas. Et, heureusement, le vent fini par se calmer un petit peu au fur et à mesure de l’avancement de la matinée.

En revanche, la séance photo a duré bien plus longtemps que prévu et nous approchons rapidement de midi. Encore un imprévu mais c’est cette fois l’occasion d’expérimenter la lumière crue de la mi-journée et des jouer avec l’ombre des pins longeant la dune pour un résultat finalement bien différent que ce pour quoi nous étions parties au départ mais néanmoins plutôt réussie.

Une séance photo dans des conditions particulières donc que je n’aurais probablement pas pu mener à bien sans l’expérience de Virginie et sa capacité d’adaptation.

 

Mais, qui est donc mon modèle du jour ?

 

Virginie a trente cinq ans et elle est originaire de Périgueux. Après le bac, elle passe un an en Allemagne en tant que jeune fille au pair puis étudie les langues étrangères appliquées à l’université de Bordeaux. Durant ses études, elle s’inscrit dans une agence d’hôtesse commence ainsi une longue carrière de modèle/mannequin. De fil en aiguille, elle est recrutée par une vingtaine d’agence en France en tant qu’hôtesse & mannequin dans l’évènementiel et elle travaille durant quatre ans dans ce domaine, allant même jusqu’à en vivre exclusivement pendant quelques années.

 

Une carrière qu’elle met ensuite en pause lorsqu’elle décroche un CDI en tant que secrétaire dans le commerce international, plus précisément, le négoce d’emballages industriels. Cependant, en 2008, l’entreprise pour laquelle elle travaillait supprime son poste à cause de la crise et elle se retrouve au chômage. Pour autant, Virginie ne se laisse pas abattre et elle se reconvertie dans le management des ressources humaines en validant un diplôme en management des RH.

Artiste dans l’âme (elle pratique également la photographie en amateur ainsi que la peinture), elle réalise en reprenant des études que cette activité de modèle lui manquait et elle décide de se refaire un book. Elle décide de se faire plaisir et s’offre donc un book, qu’elle réalise un photographe professionnel. Elle décide dans la foulée de poster les photos sur Facebook. Là-dessus, un photographe avec qui elle avait travaillé dans le passé la recontacte et, une chose en entrainant une autre, elle reprend son activité de mannequin et obtient des prestations dans des évènements tels que le salon du mariage ou des parutions dans des magazines. Cela fait maintenant huit ans et depuis, elle n’a jamais arrêté. Elle découvre en parallèle des univers artistiques différents tels que le body painting et l’univers Onirique Fantasy dont elle est devenue fan.

Cette activité de modèle reste toutefois secondaire car, suite à son BTS, Virginie travaille dans les ressources humaines dans différentes entreprises pendant quelques années. Lors de son dernier poste de gestionnaire de paye, elle fait un burn-out qui dure deux ans et à la suite duquel elle décide de quitter la vie de salariée pour s’orienter dans une autre voie.

Depuis toujours intéressée par l’ésotérique, Virginie décide de revoir ses priorité et entreprend de se former dans différents domaines : la lithothérapie, la bioénergétique ou encore la communication animale. Au fur et à mesure de son apprentissage, elle fait des rencontres qui la marquent et l’incitent à se lancer officiellement dans cette voie.

Elle crée d’abord une association dans le cadre de laquelle elle organise des ateliers de méditations, depuis maintenant plus de six mois. Par la suite, elle aimerait également proposer différents ateliers axés sur le bien-être mais aussi la beauté. Par ailleurs très impliquée dans la cause des femmes, Virginie souhaitaient au départ créer une association qui soutient la cause des femmes en organisant notamment des cercles de paroles.

Si cet aspect n’est pas simple à mettre en place car il implique l’intervention de professionnels (psychologues notamment), c’est en tout cas un sujet qui tient très à cœur à Virginie et elle entend bien le développer dès que possible.

En parallèle, elle est en train de créer son entreprise pour s’installer en tant que lithothérapeute et bio-énergéticienne.

Elle espère donc pouvoir développer l’association assidument dans les prochaines années et espère également développer son activité professionnelle dans ce domaine. Elle n’oublie pas pour autant sa paisson pour la photo et elle espère pouvoir continuer à en faire et à continuer à s’éclater dans des projets artistiques avec des univers qui lui parlent.

De mon côté, je lui souhaite bonne chance dans son entreprise et je vous invite à la retrouver sur les réseaux sociaux :

Son activité de modèle :

Vous pouvez retrouver son book par ici et la suivre sur Facebook & Instagram.

 

Son activité professionnelle et son association :

Le compte professionel de Virginie par ici et son association par .

error: Si vous êtes intéressé par des photos, contactez-moi via le formulaire de contact !